Plaque de cuisson à induction, on vous aide à bien choisir

  • FrançaisFrançais

  • Comment choisir sa plaque de cuisson à induction parmi la pléthore de modèle qui inondent le marché. On vous donne des clés pour vous faufiler à travers cette jungle.


    Comment choisir sa plaque de cuisson à induction parmi la pléthore de modèle qui inondent le marché. On vous donne des clés pour vous faufiler à travers cette jungle.
    Image par晓强 付 de Pixabay

    La plaque de cuisson à induction se démocratise de plus en plus. L’arrivée des fabricants chinois a largement contribué à casser les prix pour le meilleur et le pire. Car on a parfois des plaques à induction qui sont à peine plus performante que les plaques classiques.  Toutefois, même les grandes marques comment à baisser leur prix en fonction du volume des ventes.

    Les principaux avantages d’une plaque à induction

    Les avantages sont nombreux quand on choisit une plaque de cuisson à induction. Une rapidité qui laisse rêveur, une fiabilité à toute épreuve à condition de choisir les bons modèles. Et une bonne économie d’énergie. Il y a quelques années, une fausse idée s’était répandue sur le fait que la plaque à induction était une vraie ogresse énergétique. Alors qu’en réalité, elle consomme bien moins qu’une plaque classique.

    Après, cela varie en fonction de chaque constructeur. Si vous choisissez un modèle chinois, les fabricants de l’Empire du Milieu se foutent un peu de l’économie énergétique. Mais en moyenne, une plaque de cuisson à induction consomme de 10 à 15 % en mois par rapport à une plaque à cuisson  standard. On a vu des fabricants, nous dire tranquillement que leurs plaques étaient économes de 25 %… On peut dire qu’ils sont plus performants dans le discours marketing que dans la réalité.

    Comment choisir sa plaque de cuisson à induction parmi la pléthore de modèle qui inondent le marché. On vous donne des clés pour vous faufiler à travers cette jungle.

    Mais sachez que dans le pire des cas, même si vous achetez une plaque de cuisson à induction qui consomme autant qu’une plaque classique, sachez que la rapidité peut être 3 à 5 fois plus importante. Donc, c’est tout bénéf.  Mais gardez à l’esprit que la baisse des prix des plaques à induction est cyclique comme de nombreux appareils électroménagers. La Chine est en train de faire de l’induction à tire-larigot, mais quand il s’en seront lassés et passeront à autre chose, alors les prix vont augmenter de nouveau. Donc, si vous trouvez une bonne promotion dans les produits qu’on recommande ci-dessous ou dans un magasin physique.

    Les inconvénients des plaques à induction

    L’un des principaux reproches qu’on peut faire à une plaque de cuisson à induction se résume à cette phrase : « Je n’arrive pas à la maîtriser ! ». Et c’est vrai qu’au début, cela peut être très intimidant. Autrefois, on avait l’habitude d’une cuisinière électrique avec 2 ou 3 foyers et on avait un seul bouton pour aller du minimum jusqu’au maximum. Et disons qu’une plaque à induction, c’est une autre bête. La première fois que vous l’installez dans votre cuisine, vous vous demandez : « Est-ce qu’il faut une formation de pilote d’Air France ou comment ça se passe ? ».

    Les plaques récentes ont généralement un panneau tactile et les fabricants ont un plaisir caché, mais très vicieux de vous emmerder avec une tonne d’options. En général, la cuisson est graduée allant de 1 à 5 ou de 1 à 10. Jusque là, ça va chauffer. Mais ça commence à sentir le roussi à induction quand il faut jongler avec plusieurs commandes.

    Mais le cauchemar absolu dans une plaque à induction est le nettoyage. Comme c’est entièrement en verre, on prend une habitude maniaque à nettoyer à chaque seconde et on ne supporte pas la moindre tâche. Et surtout, ma cuisine, ce n’est pas comme celle qu’on voit dans les vidéos Youtube ou des magazines. Ca pue, c’est sale et en bref, c’est une vraie cuisine !

    En général, je me lève, je pose ma casserole pour faire le café le matin et ensuite, je vais sur la douche. Je reviens, je remue un peu, j’ajoute le lait et je vais consulter mes mails pour retourner vers l’ébullition. Ca, c’était pour la plaque électrique classique. Avec une plaque de cuisson à induction, ce qui me prenait 20 minutes, prend 5 minutes dans le pire des cas. Et quand on cuisine, on apprend à maitriser les appareils en fonction du temps de cuisson.

    Donc, on sait que si on a mis son curry à cette puissance, je peux aller voir quelques vidéos « rafraichissantes » sur le web avant que la sauce prenne. Le fait est que dans la cuisson par induction, il faut réadapter tous ses réflexes, car c’est diablement plus rapide. Après, vous serez en terrain familier si vous cuisinez au gaz. Mais pour des gens comme moi, il faut clairement un temps d’adaptation.

    Qu’est-ce que la fonction Booster d’une plaque de cuisson à induction ?

    Autrefois présente dans les modèles haut de gamme, la fonction Booster d’une plaque à induction commence aussi à apparaitre chez les modèles moyens de gamme. Si vous dépensez, allez, plus de 150 euros sur une plaque à induction, alors vous aurez sans doute des boosters. Mais qu’est-ce que la fonction Booster d’une plaque à induction ?

    C’est un mécanisme qui permet d’atteindre rapidement une puissance maximale avec 50 % du temps normal. En termes clairs, votre plaque à induction peut aller de 2000 watts. Quand vous mettez en position 1, alors elle va chauffer à 100 watts. Si vous mettez à 2000 watts, alors la montée de puissance est progressive. 100, 200, puis 300 et ainsi de suite jusqu’à 2000 watts. Le Booster de la plaque à induction permet de passer de 200 watts à 2000 watts en l’espace de quelques minutes. Cela permet d’atteindre une température très élevée en un minimum.

    Par exemple, vous faites une sauce tomate pour la pizza. Et vous avez oublié de plonger les tomates dans l’eau bouillante pour les épeler. Alors, vous appelez le Booster à la rescousse et il vous permettra d’avoir de l’eau qui bout, en l’espace de quelques secondes. Et vous pourrez arguer que le Booster risque de cramer la plaque à induction. Que nenni, car la plupart des modèles possèdent une sécurité contre la surchauffe. Donc, si la température est trop élevée, le booster cesse. De toutes façons, les boosters sont automatiquement configurés pour 5 ou 10 minutes au maximum.

    Parmi les avantages d’utiliser le booster d’une plaque à induction, vous avez la préservation des nutriments. Une idée largement répandue est lorsque vous cuisez avec une température progressivement, vous aurez une perte de nutriment. Mais comme le Booster peut passer de 200 watts à 2000 watts très rapidement, vous avez une meilleure préservation.

    Les 3 plaques de cuisson à induction les plus populaires en décembre 2019

    [amazon bestseller= »plaque induction » description_items= »1″ items = « 3 »]

    La plaque de cuisson à induction consomme-t-elle plus ou moins d’énergie ?

    Une fausse idée répandue est que la plaque de cuisson à induction est une véritable ogresse énergétique. En fait, elle consomme de l’électricité en bonne quantité. Mais elle consomme largement moins d’énergie qu’une plaque de cuisson électrique. Cette fausse idée vient des premiers modèles qui étaient loin d’être aussi performants que ceux d’aujourd’hui.

    Dans le pire des cas, une plaque à induction consommera autant qu’une plaque électrique, mais la première sera bien plus efficace. Car la cuisson à induction chauffe directement votre casserole ou votre poêle alors que la plaque électrique chauffe d’abord la résistance, puis votre ustensile. Don comme la cuisson est plus efficace, elle est également plus rapide et donc, vous utilisez moins votre plaque de cuisson à induction que la plaque classique. CQFD.

    Est-ce que la plaque de cuisson à induction est plus chère qu’une plaque électrique classique ?

    En 2019, la part de marché de la cuisson à induction était de 30 % et cela augmente un peu plus chaque année. La baisse des prix et l’arrivée des fabricants expliquent une partie de l’engouement sans oublier tous les avantages qu’on a cité. Toutefois, de nombreux ménages hésitent encore, car l’accès à la plaque de cuisson à induction est trop cher. Et c’est vrai, une plaque à induction coute en moyenne 3 à 4 fois qu’une plaque classique. Il suffit de comparer le tableau ci-dessous :

    [amazon table= »830″]

    On a pris uniquement le critère de deux foyers. On n’a pas regardé les autres caractéristiques et c’est le problème. Comparer une table à cuisson par induction avec un modèle électrique revient à comparer des pommes et des oranges. Mais si votre budget est vraiment serré, alors qu’est-ce que vous pouvez débourser au minimum pour acheter la plaque de cuisson la moins chère sur le marché.

    Les plaques de cuisson à induction les moins chères en décembre 2019

    [amazon bestseller= »cuisson induction » description_items= »1″ items = « 3 » orderby= »price » order= »asc »]

    A part un modèle qui tourne autour de 50 euros, vous avez un prix d’entrée à 100, voir 110 euros. La technique des fabricants, pour faire baisser le prix de la cuisson par induction, est de proposer un modèle à un seul foyer. Là, on peut passer en dessous de la barre des 100 euros. Mais évidemment, on ne parle des marques prestigieuses. Car si on se met à acheter des plaques de cuisson à induction de Seb ou Bosch, alors les prix peuvent atteindre 500 ou 700 euros.

    Et si vous êtes blindé de fric (dans ce cas d’abord, envoyez-en moi un peu), alors vous pouvez trouver des tables de cuisson à induction qui dépassent les 5000 euros ! Eh ouais, les fabricants ne plaisantent pas.

    Quels sont les ustensiles de cuisine compatible avec la cuisson à induction ?

    Comment choisir sa plaque de cuisson à induction parmi la pléthore de modèle qui inondent le marché. On vous donne des clés pour vous faufiler à travers cette jungle.

    Quand les premiers modèles de plaque de cuisson à induction sont arrivés, les fabricants ont également surfé sur le filon de la compatibilité à induction. On a même eu d’énormes arnaques dans ce domaine avec des poêles, des casseroles, des marmites avec le logo d’induction, qui coute 2 fois plus cher que les ustensiles classiques.

    Il est vrai que tous les ustensiles ne fonctionnent pas sur une plaque à induction. Mais en général, 90 % de vos casseroles, vos poêles et vos marmites existantes vont fonctionner. Sur des modèles moyen de gamme, un message peut même s’afficher, indiquer qu’il ne détecte aucun ustensile. Et si vous voulez être sûr qu’un ustensile est compatible avec la cuisson par induction, il doit avoir le logo suivant à l’arrière.

    Chercher le logo de l’induction

    Comment choisir sa plaque de cuisson à induction parmi la pléthore de modèle qui inondent le marché. On vous donne des clés pour vous faufiler à travers cette jungle.

    En fait de nos jours, les ustentile possèdent une bande indiquant le type de cuisson qu’elle peut supporter avec la céramique, l’électrique, le gaz, etc. Une astuce bien connue est de mettre un aimant dans votre ustensile et s’il s’aimante, alors il marchera sur votre plaque à induction. Et si vos ustensiles sont vraiment très anciens, ne dépensez pas votre argent à renouveler toute votre batterie de cuisine. Achetez un adaptateur de plaque à induction comme les quelques modèles ci-dessous.

    [amazon bestseller= »adapteur induction » description_items= »1″ items = « 3 »]

    Vous le mettez sur votre plaque et par dessus, vous mettez votre ustensile. Vous aurez une petite perdition de puissance, mais cela reste négligeable. Et si vous voulez renouveler vos ustensiles parce que vous avez beaucoup investi sur votre plaque à induction, vous avez un large choix de poêles ou de casseroles compatibles pour l’induction.

    Comment entretenir sa plaque de cuisson à induction

    Comment choisir sa plaque de cuisson à induction parmi la pléthore de modèle qui inondent le marché. On vous donne des clés pour vous faufiler à travers cette jungle.

    Pour entretenir sa plaque de cuisson à induction, les étapes sont assez simples :

    1. Attendez que la plaque se refroidisse entièrement
    2. Utilisez d’abord une simple éponge imbibée pour essuyer toute la surface
    3. Vous pouvez ajouter une petite goutte de liquide vaisselle à l’éponge
    4. Une fois que c’est nettoyé, ajoutez un peu de vinaigre blanc pour enlever les tâches du précédent essuyage. Le vinaigre est idéal pour supprimer la majorité des tâches courantes.
    5. Pour des tâches ou des résidus vraiment récalcitrants comme de l’huile ou la graisse, vous pouvez utiliser un couteau. Mais faites très attention, la moindre éraflure peut endommager votre place. Passez simplement le couteau sans que la lame touche trop la plaque comme si vous vous rasiez le matin.

    Vous avez également des produits spécialement pour les plaques d’induction. Généralement, c’est du marketing et du simple liquide vaisselle. A la limite, si votre modèle est en céramique, vous pouvez acheter des produits pour nettoyer de la céramique. Mais un nettoyage basique suffit s’il est fait très régulièrement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *